L'actualité de SOS Prema

Edulcorants : danger non-avéré pour les femmes enceintes

actualite

L’ANSES (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) publie un 1er rapport étape indiquant que les édulcorants intenses sont sans risque avéré pour les femmes enceintes, et estime qu’ ”il est impossible, sur la base de cette seule étude*, de conclure sur le risque d’accouchement prématuré lié à la consommation de boissons édulcorées gazeuses chez la femme enceinte”.
L’ANSES n’appelle donc pas à modifier les recommandations et informations à propos des édulcorants. Elle indique que “les données disponibles ne permettent pas de conclure à un effet préjudiciable des édulcorants intenses pendant la grossesse, que ce soit sur la santé de la mère, les paramètres obstétricaux ou la santé du nouveau-nè.”
* L’Agence avait été sollicitée par le Ministère de la Santé afin d’apporter les éléments d’éclairage scientifiques disponibles en réponse aux questions soulevées par la publication d’une étude danoise
d’Halldorsson (2010) sur le risque d’accouchement prématuré lié à la consommation d’édulcorants intenses qui avait suscité en France des interrogations de la part de la population, des médias et des
professionnels de santé.