L'actualité de SOS Prema

Racontez-nous histoire : le sommeil des parents pendant l’hospitalisation de bébé

Tous les parents le savent : l’arrivée d’un bébé malmène le sommeil des jeunes parents ! Et tous ont entendu ce conseil « dormez en même temps que votre bébé la journée ! » et ont eu du mal à le suivre !!!
 
Mais quand la naissance est compliquée, dans l’urgence, et que bébé part en réa ou en néonat, l’inquiétude, la séparation, et la culpabilité (entre autre !) sont là dès les 1ères secondes ; dès lors, que devient le sommeil des parents pendant l’hospitalisation du bébé (qui peut durer plusieurs mois) ?
Arriviez-vous à dormir suffisamment ? Et votre conjoint ? La journée, pouviez-vous vous reposer comme vous le souhaitiez ? Si oui, où : chez vous, à l’hôpital ? A l’hôpital, dans quelles conditions pouviez-vous dormir : auprès de votre bébé ? Dans un fauteuil ? Avec la lumière tamisée et les alarmes des machines moins fortes ? Quel a été l’impact de votre rythme de sommeil sur votre santé, votre moral et votre gestion du quotidien pendant l’hospitalisation de bébé ?
 
Une fois de plus, nous vous laissons la parole et vous remercions pour vos magnifiques témoignages !
 
LES PREMATURES
Crédit photo : Hubert Fanthomme pour Paris Match

2 Commentaires

  • Bonjour.
    Ma fille micaela est une « petite » préma, née à 34 sa avec un poids de 1.920kg. Elle a passé 10 jours en neonat car ne parvenait pas teter convenablement.
    Pour ma part, je dormais auprès d elle sur une banquette de pliable (pas très confortable quand vous venez d avoir une césarienne ) mais au moins nous n étions pas séparées.
    Il est vrai que les alarmes sonnent à tous moment donc le sommeil est très haché. Pour ma.part heureusement que ça n à dure que 10 jours.

  • charlie01

    Bonjour, jusqu’à maintenant je n’ai jamais dormi la nuit a l’hôpital après ma sortie de maternité : trop stressant pour moi. Le bruit, les infirmières qui rentrent dans la chambre régulièrement, les alarmes du scope, tout cela me rappelle trop ma semaine en réanimation après mon accouchement… Pourtant, les parents disposent d’un lit dans la chambre de leur bebe. Mais moi je rentre dormir le soir chez moi avec mon conjoint où je peux vraiment me reposer et me détendre. J’ai culpabilisé au début quand je voyais les autres parents rester h24 avec leur bébé mais ma fille a très vite fait des progrès et hier le médecin m’a dit qu’elle avait vraiment l’air détendu au niveau du visage et qu’on aurait pas dit qu’elle est grande prématurée. Au final, je me dis que rentrer chez moi me permet de bien me détendre et quand j’arrive près de ma fille il n’y a pas de stress. Et apparemment si je ne suis pas stressée, elle non plus ! De plus, j’ai la chance d’avoir une bonne lactation, je ne tire donc pas mon lait la nuit. Mais aujourd’hui mon bébé a 37 sa et si je veux l’allaiter je n’aurai plus le choix ! D’ici quelques jours il faudra bien que je dorme a l’hôpital !