L'actualité de SOS Prema

Prenons soin de nos soignants !

Jeudi dernier, des représentantes du Collectif d’infirmières de Pontoise sont venues remettre à l’association un chèque de 1 677,50€. Elles ont récolté cet argent en vendant un calendrier choc pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et les restrictions budgétaires qui leur sont imposées.
 
Nous les remercions d’avoir choisi notre association comme bénéficiaire de leur action, et leur apportons tout notre soutien : les bonnes conditions de travail des équipes soignantes sont essentielles pour le bon soin de l’enfant et sa famille.
 
En septembre dernier, nous avons emmené en Suède des parlementaires du Groupe d’Etudes «Prématurité et nouveau-nés vulnérables » qui a été créé en avril 2016 à l’Assemblée Nationale. Le but était de leur montrer l’organisation de services de néonatalogie qui ont 30 ans d’avance sur la France tant dans l’accueil des familles, la prise en soin des nouveau-nés, que dans la reconnaissance et le respect du personnel soignant : là-bas, les infirmières puéricultrices de néonatalogie sont reconnues pour leurs compétences supplémentaires et rémunérées en fonction ; les salles de repos des soignants sont dignes de ce nom (et quand on voit celle de Pontoise, nous sommes atterrés !).
 
On doit remettre l’humain au centre du soin, et en néonatalogie, cela signifie les nouveau-nés, les familles et ceux qui les soignent.

 

 

collectif-Pontoise_20avr2017