Témoignages

Laissez nous votre témoignage

 Nom *
 Email
 Site Web
 Texte *
* Obligatoire

Mesures Antispam
Veillez svp taper la combinaison de chiffres et de lettres telle que vous la lisez, dans la boite de saisie avant de poster dans le Livre d'Or.
captcha

1. Etre maman de préma

(722)
>
(722) Leplanois
jeudi 21 septembre 2017, 19:50:48
email

Bonjour. Notre petit garçon Mathys est ne le 3 octobre 2016 à 28 semaines+4 (850grammes) suite à une rupture totale de la poche des eaux. A l'hôpital on m'annonce que je fais une preclempsie severe. 21 de Tension.mouche dans les yeux . Proteines dans les urines. Barre a l'estomac. Oedemes. .L'accouchement s'est fait par césarienne 5 jours après la rupture de la poche des eaux. Mathys a pleuré de suite et ils lont emmené pour les premiers soins. Il est resté 24heures en réanimation très peu pour un grand prema. La chance de ne pas être intube. Il est resté 2 mois en soin intensif apres cela 15jours en hospitalisation a domicile.. son parcours en Neonat reste incroyable pas de soucis particulier il avance bien. Opération en urgence pour Mathys (hernie unguinal) dans les jours qui ont suivi l'arrêt de l'hospitalisation à domicile gros retour en arrière pour nous retour en réanimation intubation et 4 jours en soin intensif. Depuis Mathys va très bien aucunes sequelles neurologiques. Il fait de la kine et il est suivi par une psychomotricienne . Un garçon bien éveillé il va avoir un an . On est très fier de son parcours et fier du notre aussi dans son accompagnement.on l'aime plus que tout . Je lisais les commentaires quand mon fils etait en Neonat ca me faisait du bien et jespere que par mon témoignages je donnerais de lespoir aux parents dans notre cas
Merci. Coralie Yannick et Mathys.

(721) BARBIN
dimanche 17 septembre 2017, 15:39:53
email

notre garçon est née a 32 semaine et pesait 1.760kg il a eu de l oxygène pendant 1 mois et a put sortir au bout d un mois et demi de l hôpital(en novembre 2003)nous avons découvert lors d une visite médicale scolaire de petite section qu il ne voyait pas bien (ambiopy)en CE1 j ai alerte les enseignants que notre fils avait du mal a suivre il fallu qu il rentre en 6 pour qu une prof de français alerte le médecin scolaire et que l on nous disent de prendre rendez vous avec un neurologue et effectivement notre enfants a un gros problème de vision il a un aménagement scolaire et est suivi tout les ans ,il voit aussi une ergo et orthoptiste tout son problème est dut a l oxygène qu il a reçu( soit trop ou pas assez d oxygène ),notre garçon vas sur ses 14 ans et maintenant qu il s est qu il a un problème de vision est mieux dans sa peau d ados

(720) Atsunetsupua
vendredi 15 septembre 2017, 23:36:09
email

non stop hiccups cure zoeki20-domperidone can i increase my milk supply at 4 months

(719) Elodie
lundi 11 septembre 2017, 13:42:39
email

Bonjour,

Le 27 mai 2017 notre petite Michelle a pointé le bout de son petit nez bien en avance (30S+4).

L'accouchement s'est fait par césarienne en urgence pour pré-éclampsie et ralentissement de la fréquence cardiaque de bébé.


Elle pesait 1.130KG. Un début de vie bien difficile car séparée de suite de maman et transférée dans un autre hôpital. Son seul repère le T-shirt de maman récupéré à la hâte.

L'épreuve a été difficile mais tout cela était pour son bien et j'ai pu la rejoindre dès le lendemain.

Difficile en tant que maman de voir son bébé débuter sa vie si difficilement, de ne pas être présente pour la rassurer le soir lorsqu'elle pleure, ne pas être présente à chaque repas à chaque couche, ne pas pouvoir la câliner.

Difficile aussi de se dire qu'elle a reçu assez d'amour lorsqu'une couveuse nous sépare et que les câlins ne peuvent pas être faits autant que nous le souhaiterions.

L'amour pour notre bébé nous a donné des ailes. A peine quelques heures de repos à la maison pour passer le plus de temps possible avec notre bout de chou.

Notre petite Michelle a été très courageuse et son séjour en néonat a duré 1 mois et demi.

Une vrai petite battante, si petite et si forte et courageuse.

La prématurité est une épreuve difficile. Beaucoup de larmes, de tristesse, de culpabilité. Mais tous ces sentiments nous avons réussi à les laisser à la porte de la neonat pour donner le meilleur de nous même à notre petite princesse et profiter de chaque instant et apprécier chaque progrès.

Aujourd'hui notre petite Michelle est une petite fille vive, souriante et très dynamique.
Elle pèse 4.5kg et nous comble de bonheur.

Ce qui nous a certainement le plus aidé à vivre au mieux cette difficile épreuve: accepter l'aide de la famille qui a été formidable ainsi que celle de l'équipe soignante qui a toujours été agréable et souriante pour nous aider à apprécier chaque instant passé avec notre princesse.

Pour les parents qui traversent actuellement cette épreuve, acceptez les mains qui vous sont tendues, si vous en ressentez le besoin, pleurez quand vous êtes à la maison, demandez de l'aide ou du soutien.
Profitez de chaque instant passé avec votre bébé et de chaque progrès (petite victoire qui rapproche peu à peu votre bébé d'un retour à la maison), même si parfois les choses ne se passent pas comme prévu et que certains progrès sont suivis de complications.

COURAGE ET PLEIN DE BONHEUR AVEC VOTRE OU VOS BEBE









(718) Helene
lundi 11 septembre 2017, 13:13:25

Bonjour j ai accouché le 19 août 2017 d un petit Lou. Suite a la perte des eaux à 24 sa j ai été hospitalisé 10j. 4DAprès être resté stable (tout en ayant tjr des ecoulements). Je suis rentrée. J ai tenue 5 semaines mais à 29sa j ai eu des grosses pertes de sang. Séjour une nouvelle fois au chu et 3j après grosses contractions dans la nuit. Après concertation ac les médecins ils ont décidés de le sortir en césarienne. Je l ai entendu pleuré j ai meme pu lui faire un bisou avant qu il l emmène très vite à ces premiers soins il faisait 1kg 160 pour 36 cm. Maintenant il est à 32 sa il va bien il est tjr en couveuse mais il respire tout seul est alimenté par sonde mais prend du poids. Il faut garder le moral pour Lou mais aussi pr ces 2 grd frères qui ne comprenne pas tout. Il faut faire confiance en son ptit être c est des battants.


(717) Alizée
jeudi 7 septembre 2017, 14:52:07
email

Mon histoire racontée en détail car j' espère que ça servira à d autres futures mamans

Maman d'une petite fille de 5 ans née à 33 SA , 1kg670 et aucun problème suite à une rupture totale de la poche des eaux

2ème grossesse :
27+2
Fissuration de la poche des eaux ( je ne bois , je ne fume pas , je mange bio , et personne n'arrive à me dire pourquoi mes bébés viennent plus tôt, on m à dit sans être sur utérus contractile et pas d'élasticité du placenta )

Lundi soir 7 Août 2017

26 SA + 2

Depuis quelques jours , j avais quelques pertes ,plutôt transparentes mais apparemment lors d une grossesse cela paraît plutôt normal mais ce jour là ça me semblait beaucoup plus liquide , j ai regardé sur internet ( c'est utile parfois !) Et je suis tombé sur un texte qui disait " et si vous aviez fissuré la poche des eaux " ! Suite à ma première grossesse cette idée ne m'a pas lâché et j ai foncée avec mon chéri a la clinique ou j'etais suivie , ils ont vérifié que c'était bien ça , une interne m'a examinée ensuite mais à forcée un peu trop sur mon col ,elle m'a dit qu' elle avait du mal à l atteindre donc il était long , 30 minutes après un gynéco m'examine avec son echographe et là mon col était court et ouvert ! ( Un conseil ne vous laissez pas touché en mode forcing , en plus vous pouvez chopez une infection suite à rupture de la poche des eaux !! ) ensuite j'ai été transférée en ambulance dans une grande ville à 1h 15 de chez moi en service grossesse à haut risque ou j ai reçu tous les traitements très utiles en cas de prématurité , tractocile , corticoïdes, prises de sang et surtout pendant cette période il n'ont pas du tout touché mon col ! J ai tenu qu'une semaine et à 27 + 1 le 14 août j ai commencé à avoir des contractions de plus en plus fortes , il m ont installés en salle de naissance et m'ont injectés pendant plusieurs heures du sulfate de magnésium ( pour protéger le cerveau de mon futur mini bébé !) et comme le coeur de mon mini bébé ne fatiguait pas ils m ont laissés souffrir pendant 1 journée et 1 nuit entière , j ai crue mourir ainsi que mon chéri qui n en pouvait plus de me voir souffrir et ne savait pas comment m'aider ( car évidemment dans ces cas là, on ne parle pas assez des papas mais ils souffrent eux aussi autant ) et le lendemain j ai vraiment insistée pour avoir la péridurale , et je l ai eue ! ( Ils attendaient en espérant que les contractions se calment mais non ) Avec la péri ( qui ne fonctionnait pas , il m ont remis une grosse dose ! ) J ai pu me reposer entre 12 et 14 h et là ils nous ont annoncés qu'il fallait le sortir, son petit coeur fatiguait , et je commençais à avoir un début d'infection, accouchement en urgences par césarienne , il était en transverse , lorsqu'il est sortit , il n'a pas crié, le chirurgien ne pas annoncé sa sortie , je n est rien entendu rien sentit , rien vue, un peu dur à vivre encore ! C' est moi qui est demandé s il etait sortit et s'il allait bien. ! Pour combler le tout césarienne difficile !

Mardi 15 Août 14 h 59 jour de nos 15 ans d amour avec mon chéri notre petit coeur est né, il s'appelle Manoa , et c'est un petit guerrier 1 kg 080 et 38 cm !
Né à 27 +2
Nous sommes très heureux mais des grandes peurs nous envahis , sera t'il normal ?, aura t'il des séquelles ? Faudra t'il le faire suivre plus que les autres enfants? Et l'école? Des questions sans réponses !

Dès le premier jour il me présente mon tout petit bébé et le 2 ème sa grande soeur peut déjà le voir !
Nous passons notre temps en peau à peau matin et après-midi tous les jours .
Le combat commence et la 1ere semaine de vie est une des plus difficile à vivre, car nous voyons des professionnels de nos petits bouts et ils ne s' aventurent pas à nous dire que tout se passera bien , comme ils ne savent pas non plus ce qui peut se passer , ils nous disent qu' il faut attendre et voir comment il se débrouille ! Je suis quelqu'un'un de très positive et dès sa naissance j ai su qu'il serait très fort , il n'a eu besoin de l intubation que pendant les premières heures de vie, puis est passée en sipap et sonde gastrique bien sûr , la première semaine et demi il etait sous perfusion puis ils lui ont vite retiré car après il pouvait administrer certains médicaments directement dans son estomac , et il s en sortait toujours très bien sans avoir attraper aucune infection, il lui injectait du à sa prématurité, de l'EPO (comme les cyclistes), de la caféine , du fer , specialfoldine vit B9 et surement d autres que j ai oublié ! Aujourd'hui mon petit guerrier arrive à 31 semaines et commence à tétouiller ( légèrement! ) et continue son chemin vers la voie de la sortie , ouf ! On me parle de changer sa sipap et lui mettre des petites lunettes pour la respiration , on me parle d allaitement réel au sein car depuis presque 1 mois je tire mon lait, on me parle de sortie vers un hôpital plus proche de chez moi et voilà où j'en suis aujourd'hui ! La suite se sera pour plus tard en espérant que mon petit guerrier continue sa progression de petit champion !
Merci à tous les gens que j' ai rencontré , les sages femmes , les anesthésistes qui m'ont sauvé la vie , les gynécologues chirurgien, les puéricultrices en réa neonates , les puéricultrices en soins intensifs , la maison mc do qui m a accueillie pendant tous ce temps et les parents et leurs enfants atteints pour la plupart de leucémie que j y est rencontrés Merci

(716) Schellekens
mercredi 6 septembre 2017, 18:53:58
email

Bonsoir,

Je suis maman de Amy et Mya nos jumelles nées en juillet 2016 a 26+4
Je pensais avor surmonter tous ça mais maintenant 1 an apres je crois que je commence a tomber un peu dabs la dépression. A force de rester chez moi et de ne plus travailler.
Meme si jaime mes petites de tous coeur je dois aller mieux pour elles.
Savez vous se que je peu faire si je dois aller voir quelqu'un. Je suis perdu et je commence a m'enfoncer.


(715) Gillet
lundi 4 septembre 2017, 18:24:17
email

Ma fille est née à 6mois maintenant elle a 9ans mais je voudrais avoir plus d'aide financièrement car beaucoup de RDV que faire ???

(714) Ethan
dimanche 20 août 2017, 11:52:51

Le plus beau des Combats

Le 28 mars 2017, nous avons entrepris le parcours du combattant au côté de notre petit Ethan.

Durant son parcours, nous avons connu des rires et des joies, mais aussi, des peurs des craintes et des pleures. Nos larmes sont nos derniers mots lorsque le cœur perd sa voix.

Nous avons suivi son rythme, son évolution avec patience. Ethan a reçu une armée de courage par les infirmiers et d’une armure de câlins par son papa et sa maman.
Malgré l’égalité de temps entre un baiser et une saturation, on distinguait ainsi de la seconde de l’éternité.

Ethan a pris des petites routes, la départementale et parfois la nationale mais jamais l’autoroute.
Malheureusement, il a pris beaucoup de routes montagneuses et sinueuses.
Ethan a parfois calé au beau milieu d’une côte, mais nous étions là pour le pousser, le tirer et l’aider à redémarrer.

Pendant 4 mois, nous avons avancé lentement, un pas, un objectif, une journée à la fois…
Parfois, nous sommes tombés, mais nous avons remonté la pente… nous avons aussi fait des marches arrière, des demi-tours, mais nous avons jamais pris des sens interdis. Nous sommes restés confiants tout au long de l’hospitalisation d’Ethan.
Parfois Ethan a pris des petits raccourcis, en passant d’une couveuse à un lit normal qui n’est plus chauffé…
Aujourd’hui nous savons que l’espoir est une bonne chose et les bonnes choses sont éternelles…

En 4 mois nous avons fait tellement de chemin. Aujourd’hui Ethan à mis cap vers la maison mais il lui reste encore quelques kilomètres avant que sa respiration soit stable…

La vie est un livre, avec des chapitres à découvrir, et Ethan a choisi de vivre et d’aimer la vie…


(713) Elodie
mardi 15 août 2017, 19:44:32
email

Bonsoir,
Je suis maman de Maelle qui à maintenant 11 ans.
Elle est née à 25 semaines pour 770g à Toulouse. Et est resté 5 mois dans les services réanimation et néonatalogie.
Les équipes préconisé Maelle dans le futur handicapé.
C'est un enfant pleine de vie, joyeuses, intelligente avec aucun soucis de santé.
Mais dernièrement beaucoup de questions sont survenues venant de Maelle. Et quelque chose la bloquée pour avancer dans sa jeune petite vie.
Comment c'était dans la couveuse, sa chambre, les appareils respiratoires, sa grandeurs réel qui veut rien dire en photo ou vidéo. Maintenant nous habitons Poitiers.
De se faite, nous avons emmenés Maelle a l'hôpital de Toulouse.
Nous avons pu rentrer dans le service de néonatalogie.
Maelle à vue sa chambre et même une infirmière qui l'avait soigné et suivis.
Elle m'a reconnu. Maelle à pu poser toutes ses questions et voir en réel sa vie de bébé.
Et la Maelle à pu avancer et maintenant tout va bien.
Donc pour vous les parents croyaient en votre petit Bou, le plus beau reste à venir.

>